L’Ickabog sort aujourd’hui en version papier !

La nouvelle histoire de J.K. Rowling, l’Ickabog, sort aujourd’hui en version papier !

J. K. Rowling a imaginé l’Ickabog il y a plus de dix ans, alors qu’elle écrivait encore les Harry Potter : « l’idée de The Ickabog m’est venue alors que j’étais encore en train d’écrire les Harry Potter, je voulais le publier après les Reliques de la mort ». Le soir, elle lisait ce conte à ses deux plus jeunes enfants.

Cette année, alors que la crise du Coronavirus confinait les enfants de par le monde, J.K. Rowling a eu l’idée de reprendre cette histoire. Dans une démarche solidaire, elle a voulu que l’Ickabog existe d’abord en ligne, accessible gratuitement par épisodes jusqu’au mois d’août 2020. Un concours de dessins a également été lancé pour que les enfants illustrent ce magnifique conte.

L’auteure présente le livre comme un conte de fées : « écrit pour être lu à haute voix, The Ickabog est un conte de fées qui se déroule dans un pays imaginaire et qui n’a rien à voir avec le reste [de mon travail] ». Il est «destiné aux enfants de 7 à 9 ans mais peut être apprécié de toute la famille ».

Voici le résumé de l’histoire : « la Cornucopia était un petit royaume heureux. On n’y manquait de rien, le roi portait la plus élégante des moustaches, et le pays était célèbre pour ses mets délicieux : Délices-des-Ducs ou Nacelles-des-fées, nul ne pouvait goûter à ses gâteaux divins sans pleurer de joie ! Mais comme dans tout royaume, un monstre rôde : selon la légende, l’Ickabog habitait les marécages brumeux et froids du nord du pays. On disait de cette créature qu’elle avait de formidables pouvoirs et sortait la nuit pour dévorer les moutons comme les enfants. Des histoires pour les petits et les naïfs ? Parfois, les mythes prennent vies de façon étonnante ».

L’Ickabog est une réelle bonne surprise. Bien qu’annoncer comme un conte pour les 7-9 ans, les adultes prendront plaisir à lire cette histoire qui ressemble plus un conte politique et une satire de notre monde actuel, qu’à une simple histoire pour enfants. D’emblée, J.K. Rowling pose le décor. On découvre un royaume heureux, la Cornucopia, qui vit abondamment avec à sa tête un roi fainéant, mais aimé par sa population. Tout le monde mange à sa faim, s’épanouit dans son travail et ne manque de rien. Tout est aussi beau que ce fameux roi à la chevelure blonde. Cet apparent monde idyllique va pourtant progressivement basculer dans la terreur.

Avec ce conte, J. K. Rowling traite des thèmes du mythe et des fausses informations. Pourtant écrit il y a plus de dix ans, cette histoire est cruellement d’actualité. On découvre un roi obsédé par son image qui pense qu’il suffit de saluer ses sujets et de leur sourire quand il les croise pour bien gouverner. Or, ce royaume va rapidement vaciller. Suite à un événement tragique, les deux conseillers du roi vont s’embourber dans des mensonges de plus en plus importants dans le but de prendre le pouvoir. En s’appuyant sur le mythe de l’Ickabog, ils vont semer la terreur dans la population pour assoir leur pouvoir et faire fructifier leur richesse. On comprend vite à quel point tout régime peut être fragile et que des rumeurs colportées habillement dans tout le royaume peuvent facilement déstabiliser le pouvoir en place. La peur joue également un rôle important dans la mise en place de ce nouveau pouvoir autoritaire. C’est un moyen efficace trouvé par ces deux conseillers pour contrôler au mieux la population et les autres forces du pays.

Cette lecture est essentielle pour les enfants, car elle leur permet de s’interroger sur des notions importantes telles que la gouvernance, le despotisme, la peur, la bonté, l’esprit critique ou encore la vérité. L’auteure montre remarquablement comment les deux conseillers du roi vont progressivement s’enfoncer dans leurs mensonges, qui vont inéluctablement les conduire à leurs propres pertes.

Elle montre également comment une résistance se met systématiquement en place face à un pouvoir autoritaire. Le personnage de Daisy est un bel exemple pour les enfants, car elle ne perdra jamais espoir pour son royaume et arrivera à fédérer les autres autour d’elle pour se battre contre l’injustice. On peut d’ailleurs s’interroger sur ce que nous, nous aurions fait face à cette situation. Enfin, à travers le personnage du roi, l’auteur explique qu’un homme peut apprendre de ses erreurs et changer.

Nous vous conseillons donc très vivement cette lecture qui plaira autant aux petits qu’aux grands. Le pari de J.K. Rowling est réussi en nous invitant à une réflexion sur notre monde actuel et sur ses enjeux. La lecture de ce livre est vraiment passionnante et vous aurez dû mal à le lâcher avant de l’avoir fini !

Le livre sera disponible dès le 3 décembre et les bénéfices seront reversés à « des projets d’aide aux groupes particulièrement touchés par la pandémie ». Vous pouvez le précommander en ligne en cliquant ici !


Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.