L’Écosse fantastique de Harry Potter

L’émission « Invitation au voyage » de la chaîne Arte s’est récemment intéressée à l’influence de l’Écosse sur la création de la saga Harry Potter.

Le reportage nous emmène sur les traces de J.K. Rowling à travers l’Écosse, le pays des châteaux hantés, des animaux fantastiques et du surnaturel !

On apprend ainsi qu’elle s’est inspirée des légendes écossaises, notamment celle du château de Glamis. Château le plus hanté au monde, dont le deuxième propriétaire y aurait été emmuré vivant, abrite pas moins de 7 fantômes. Janet Douglas, appelée aussi la Dame Grise de Glamis, hanterait les lieux depuis des siècles. C’est ce qui a inspiré Jo pour créer le fameux fantôme de Serdaigle.

« Mais c’est véritablement à Edimbourg, capitale écossaise depuis le Moyen-Âge, que l’aventure a débuté. Jo était dans le train entre Manchester et Londres, quand son train fut retardé. Elle regardait par la fenêtre, quand tout à coup, elle a eu l’idée d’un jeune garçon prénommé Harry et d’une grande école de sorcellerie. Tout est parti de là. La majeure partie de l’histoire s’est écrite à Edimbourg. J.K. Rowling aimait écrire dans des cafés, car elle appréciait les endroits animés et le bruit ». Depuis sa table de travail, l’auteur avait vu sur le château d’Edimbourg, un lieu qui l’inspira pour créer Poudlard.

J.K. R a beaucoup fréquenté le cimetière de Greyfriars Kirkyard, situé à l’orée de la vieille ville. Ce fût une réelle source d’inspiration pour elle : « la saga Harry Potter tourne autour du thème des tombes, des fantômes et de tout ce qui touche à la mort ». Considéré comme le plus hanté au monde, c’est le seul cimetière au monde où il est possible d’apercevoir la tombe de Tom Riddle.

Une tombe bien réelle, dont l’auteur s’est inspirée pour choisir le vrai nom de Voldemort : « elle a changé l’orthographe du nom pour protéger la véritable famille et ne pas les vouer à des tourments éternels ». Ainsi, Tom Riddell est devenu Tom Riddle. « Il y a quelques années, cette tombe est devenue si populaire que l’on ne pouvait pas l’approcher, tant le sol était jonché de lettres d’amour destinées à Lord Voldemort ».

Pour créer Dumbledore, Jo s’inspira du plus célèbre des sorciers écossais : le mage de Gordonstoun. Ce dernier se fit édifier un bâtiment unique au monde : le Round Square. « Cet endroit est enchanté. La légende dit que lorsqu’il était jeune, Robert Gordon a vendu son âme au diable en échange d’un savoir universel. Le Round Square ne comporte d’ailleurs aucun coin pour que le diable ne puisse jamais le coincer. La légende raconte même que le diable finit par le rattraper, se saisi de son âme et le traîna jusqu’en enfer ». Aujourd’hui, ce château et le Round Square sont devenus le pensionnat le plus réputé d’Ecosse, une école dont le décor rappelle le Poudlard de J.K. Rowling.

Pour en savoir plus sur la maison Gryffondor, cliquez ici !


Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.