[Livre] – “Les Animaux Fantastiques : la magie du cinéma”

L’éditeur Gallimard Jeunesse vient de sortir un magnifique livre consacré au second volet des Animaux Fantastiques.  Interviews exclusives, anecdotes, fac-similés et histoires inédites sont au rendez-vous !

Les Animaux Fantastiques : la magie du cinéma est le quatrième opus de cette collection, qui vous fait revivre toute la magie des films Harry Potter et des Animaux Fantastiques.

Guide complet et richement illustré de photos et de dessins, ce livre est foisonnant de surprises à manipuler comme des stickers, des rabats à soulever et de petites affiches à déplier :

Le livre est émaillé d’interviews extrêmement interessantes des équipes du film. Par exemple, Grindelwald utilise une tête de mort pour avoir des visions : « Grindelwald extrait les pensées et les émotions de ses victimes puis les transfère dans un crâne relié à un narguilé. La fumée qu’il exhale en fumant cette mixture lui procure des visions ».

L’une des révélations du film est bien évidemment le personnage de Nagini joué par Claudia Kim : « La Malédictus est prisonnière du cirque, mais aussi condamnée à être prisonnier de son propre corps. Dans ce contexte plus que désespéré, elle rencontre Croyance et le désir, l’énergie et la détermination de celui-ci à comprendre qui il est lui donnent de l’espoir ».  David Yates rajoute : « Elle devient serpent, mais veut rester femme tant qu’elle le peut. Il est très beau de voir comment elle s’accroche à son humanité dans le peu de temps qu’il lui reste ».

Le Ministère des affaires magiques de la France, fondé en 1790, est une des découvertes du film qui devrait ravir les français ! Sam Leake, le directeur artistique, nous en apprend un peu plus sur ce lieu primordial : « la configuration du Ministère français est un enchainement de coupoles reliées et interchangeantes qui se traverse comme un tunnel. Grâce à un effet de transparence, le regard traverse la coupole et le tunnel suivants, ce qui donne beaucoup de profondeur à défaut de hauteur ». Détail amusant : les trois statues en bronze entourant la balustrade qui borde la grande coupole ont été sculptées par Julian Murray. Ce dernier avait déjà réalisé le monument La magie est puissance dans Harry Potter 7 partie 1.

On découvre également l’équivalent français du Daily Prophet : le « cri de la Gargouille » :

Vous pouvez vous le procurer en ligne juste ici !

Pour en savoir plus sur la maison Gryffondor, cliquez ici !


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *