Polémique autour de l’homosexualité de Dumbledore

Une nouvelle polémique a éclaté autour de l’homosexualité de Dumbledore, après la publication d’une interview de David Yates. Retour sur ce débat lancé sur Twitter.

En 2007, lors d’une conférence suite à la sortie du tome 7, J.K. Rowling avait révélé à ses lecteurs l’homosexualité de Dumbledore. Même si cela n’avait jamais été explicitement dit dans la saga, on savait qu’Albus avait eu dans sa jeunesse une relation très fusionnelle avec Gellert Grindelwald. De quoi nous mettre la puce à l’oreille, avant ces révélations de Jo.

Cependant, lors d’une interview à Entertainment Weekly, David Yates, a déclaré que : « Dumbledore ne serait pas explicitement gay dans les Animaux Fantastiques 2. Mais je pense que tous les fans le savent. Il a eu une relation très intense avec Grindelwald quand ils étaient jeunes. Ils sont tombés amoureux des idées et de l’idéologie de l’autre ».

Une annonce qui a  vite déclenché une vive polémique auprès des fans de la saga : « vous faites un film sur un homme contraint de partir en guerre contre celui qu’il aimait, et vous trouvez le moyen de nous dire que ce détail capital ne l’est pas pour l’histoire ? », déclare ainsi une internaute. Certains ont même accusé J.K. Rowling d’être hypocrite : « si ce n’était pas encore clair : Rowling a dit que Dumbledore était gay il y a toutes ces années simplement pour essayer d’éviter les critiques à cause du manque de diversité [dans Harry Potter] ». Ces réactions semblent pourtant oublier que Jo a toujours défendu la cause LGBT et est une auteure très engagée.

Cette polémique fait écho à une interview de J.K. Rowling datant de deux ans où elle avait expliqué que la saga des Animaux Fantastiques serait : « une histoire en cinq parties, il y a beaucoup à raconter sur [la relation entre Dumbledore et Grindelwald]. Vous verrez que le jeune Dumbledore était un homme particulièrement tourmenté ; il n’était pas aussi sage … On le verra dans cette période déterminante de sa vie. Et pour ce qui est de sa sexualité … Vous le découvrirez par vous-même ».

La polémique grandissant, J.K. Rowling a dû clarifier la situation via un tweet :  « recevoir des injures à propos d’une interview qui ne me concerne pas, à propos d’un scénario que j’ai écrit mais qu’aucune de ces personnes en colère n’a lu, qui fait partie d’une série de cinq films dont un seul volet est pour le moment sorti, est très drôle ».

Il faut effectivement rappeler que le second volet de la saga des Animaux Fantastiques ne sortira que le 14 novembre 2018. L’auteur invite donc à ne pas juger de la situation avant d’avoir au moins vu le film. Une fausse polémique donc …

Pour en savoir plus sur la maison Gryffondor, cliquez ici !


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *