Les secrets de la Carte du Maraudeur

Dans un texte sur le site Wizarding World, J. K. Rowling a fourni quelques informations précieuses sur la Carte du Maraudeur.

L’auteure explique ainsi que la Carte du Maraudeur a d’abord été créée par James, Sirius et Peter pour « aider leur cher ami Rémus Lupin à supporter sa lycanthropie ».

Elle explique que la Carte est un objet de grande magie et qu’elle fonctionne grâce à un sortilège précis : « La magie utilisée dans la création de la Carte est avancée et impressionnante. Elle comprend le sortilège Homonculous, permettant au possesseur de la Carte de suivre les mouvements de chaque personne dans le château ».

Rogue a d’ailleurs reçu un traitement spécifique de la part des Maraudeurs, puisque la Carte « a également été enchantée pour repousser à jamais (et de la manière la plus insultante possible) la curiosité de leur némésis, Severus Rogue ».

J. K. Rowling revient également sur la fameuse formule « Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises » permettant à la Carte de fonctionner : « [il s’agit] d’une phrase qui, dans le cas de trois des quatre fabricants, doit être comprise comme une blague. Le « sont mauvaises » n’a jamais fait référence à la magie noire, mais à la transgression des règles de l’école, une bravade similaire est démontrée par l’utilisation de leurs propres surnoms sur la carte (« MM. Lunard, Queudver, Patmol et Cornedrue ») ».

L’auteure explique, en outre, que « bien que les circonstances précises de la perte de la Carte par les Maraudeurs ne soient pas décrites dans les livres, il est facile de conclure qu’ils ont fini par devenir trop imprudents et ont été acculés par Argus Rusard, probablement grâce à Severus Rogue, dont l’obsession était devenue de dénoncer les méfaits de son rival, James Potter ».

La Carte n’a ensuite jamais été récupérée par les Maraudeurs, dont les « priorités [avaient] changé au cours de leurs derniers mois d’école, devenant beaucoup plus sérieuses et se concentrant davantage sur le monde post-Poudlard, où Lord Voldemort commençait à gagner en pouvoir ».

La Carte du Maraudeur n’a, d’ailleurs, pas été un outil facile à gérer pour J. K. Rowling, « car elle accordait à Harry un peu trop de liberté d’information ». Elle aurait presque préféré que Harry laisse la Carte dans le bureau de Maugrey dans le quatrième tome. Cependant, elle ne regrette pas ce choix, car elle « aime ce moment où Harry regarde le point représentant Ginny se déplacer dans Poudlard durant les Reliques de la mort ».

Découvrez également les histoires de la famille Potter (en cliquant ici), de la famille Malefoy (cliquez ici), de la famille Dursley (cliquez ici) et des « Vingt-huit Sacrés» (cliquez ici) !

Source : Wizarding World et notre traduction française de l’article


One thought on “Les secrets de la Carte du Maraudeur

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.