L’école de sorcellerie de Mahoutokoro

Dans un texte publié sur Wizarding World, J. K. Rowling nous donne quelques détails sur l’école de sorcellerie japonaise : Mahoutokoro !

Mahoutokoro est la plus petite école de magie parmi les onze existantes. Ses élèves sont admis à l’école à sept ans, mais ne peuvent y habiter qu’à partir de leurs onze ans. C’est pourquoi, ils utilisent chaque jour un pétrel-tempête géant pour faire le trajet entre leurs maisons et l’école. L’école se situe sur l’ile volcanique de Minami Iwo Jima. Son bâtiment est un palais ornementé fait de jade.

La particularité de Mahoutokoro réside dans l’uniforme de ses élèves : ils « se voient remettre des robes enchantées à leur arrivée, qui s’élargissent au fur et à mesure qu’ils grandissent. Elles changent progressivement de couleur au fur et à mesure de l’apprentissage de leur porteur. Cela commence par une faible couleur rose et devient or, si les meilleures notes sont obtenues dans chaque matière magique. Si les robes deviennent blanches, cela indique que l’élève a trahi le code du magicien japonais et adopté des pratiques illégales (que nous appelons en Europe « magie noire ») ou a enfreint le Code International du Secret Magique ».

L’école est également renommée pour sa réputation au Quidditch. Les joueurs s’entrainent dans des conditions extrêmement difficiles, souvent au-dessus d’une mer agitée et par temps orageux. J. K. Rowling raconte que ce sport aurait été introduit au Japon par des étudiants de Poudlard : « le Quidditch aurait d’ailleurs été introduit au Japon il y a des siècles par des étudiants téméraires de Poudlard qui auraient dérivés lors d’une tentative de tour du monde sur des balais totalement inadéquats. Ils auraient été sauvés par un groupe de sorciers de Mahoutokoro, qui étaient en train d’observer le mouvement des planètes. Ils restèrent ensuite en tant qu’invités, assez longtemps pour enseigner à leurs homologues japonais les rudiments du jeu, ce qu’ils regrettèrent par la suite ».

Apprenez en plus sur le sortilège du Patronus en cliquant ici et sur le MACUSA en cliquant ici !

Source : Wizarding World avec notre traduction française


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *