L’histoire de Minerva McGonagall

L’auteure J. K. Rowling a publié un texte, sur le site Wizarding World, au sujet de Minerva McGonagall !

Minerva McGonagall est la fille ainée du révérend Robert McGonagall et d’Isobel Ross, une sorcière. Elle grandit en Ecosse, auprès de ses deux petits frères : Malcom et Robert Junior.

Isobel avait grandi dans une famille de sorciers, qui ne voyaient pas d’un bon oeil que leur fille fréquente un Moldu. Aussi, quand elle finit par tomber amoureuse de Robert, elle préfera ne pas le dire à ses parents. Tous deux décidèrent d’aller se marier en secret et emménagèrent dans le comté de Caithness. Cependant, Isobel n’avait toujours pas révélé à Robert qu’elle était une sorcière. Avec la naissance de Minerva, Isobel « devenait de plus en plus renfermée, s’isolant avec Minerva pendant des jours entiers. Plus tard, elle révéla à sa fille que celle-ci avait manifesté dès ses premières heures des signes imperceptibles mais indéniables de pouvoirs magiques ». Robert, s’alarmant de l’attitude de plus en plus renfermée de son épouse, ne cessa de la questionner. Elle finit par lui avouer la vérité un soir, après avoir éclaté en sanglots.

J. K. Rowling explique que cette révélation ne changea pas l’amour qu’ils se portaient, mais quelque chose se brisa entre eux. En effet, même si « Minerva fût trop jeune pour se souvenir de cette nuit, ses conséquences lui firent amèrement comprendre combien il était difficile de grandir dans un monde de Moldus lorsqu’on est doté de pouvoirs magiques. La découverte que son épouse était une sorcière ne diminua en rien l’amour que Robert éprouvait pour elle, mais il n’en fut pas moins profondément choqué par cette révélation et par le fait qu’elle lui avait caché ce secret pendant si longtemps […]. L’amour demeurait mais la confiance entre ses parents était brisée et Minerva, enfant intelligente et observatrice, le constatait avec tristesse ».

Minerva réussit avec brio Poudlard en obtenant les meilleurs notes à ses BUSES et ASPIC et excella en métamorphose. C’est, d’ailleurs, grâce à Dumbledore, qu’elle arriva à devenir Animagus. Outre les matières scolaires, Minerva était très douée en Quidditch. C’est également durant ces années qu’elle se lia d’amitié avec Pomona Chourave.

J. K. Rowling raconte également que Minerva était un Chapeauflou, comme Filius Flitwick : « au bout de cinq minutes et demie, le Choixpeau magique qui avait hésité entre la maison de Serdaigle et celle de Gryffondor envoya Minerva dans cette dernière ».

A l’âge de 18 ans, Minerva tomba amoureuse de Dougal McGregor, un Moldu. Attiré par son humour et son esprit fin, il finit par la demander en mariage. Elle accepta de l’épouser. Cependant, durant la nuit, des doutes survinrent : « Dougal ne savait pas plus qui était véritablement Minerva que son propre père n’avait su la vérité sur Isobel avant de l’épouser. Minerva avait vu de près le genre de mariage qu’elle pourrait elle-même avoir si elle épousait Dougal. Ce serait la fin de toutes ses ambitions, cela signifiait qu’elle devrait mettre sa baguette magique sous clé et apprendre à ses enfants à mentir, peut-être même à leur propre père ». Le lendemain matin, elle l’éconduit sans lui donner aucune raison.

Après Poudlard, Minerva McGonagall commença une carrière au Ministère de la Magie. En dépit de son efficacité, elle n’aimait pas son travail, en raison notamment des préjugés anti-moldus de ses collègues et de « la vie de bureau ». Seul Elphinstone Urquart, son chef de service, lui plaisait beaucoup. Au bout de deux ans, elle rentra en Ecosse pour travailler à Poudlard en tant que « professeur de Métamorphose, sous l’autorité du directeur du département, Albus Dumbledore », avec qui elle noua une profonde amitié.

Malgré son déménagement en Ecosse, Minerva continua à entretenir le contact avec Elphinstone Urquart. Un jour, il vint la voir là-bas et la demanda en mariage. Malheureusement, elle préfera refuser en raison des sentiments qu’elle éprouvait toujours pour Dougal McGregor. Ce n’est qu’après la mort de Dougal et la première défaite de Voldemort, que Minerva accepta de l’épouser : « Elphinstone, désormais à la retraite, était fou de joie et il acheta à Pré-au-Lard une petite maison dans laquelle tous deux s’installèrent, ce qui permettait à Minerva de se rendre facilement à son travail ».

Le couple fût très heureux. Malheureusement, le mariage ne fut que de courte durée : « la mort accidentelle d’Elphinstone, mordu par une Tentacula vénéneuse, au bout de trois ans de mariage, causa un immense chagrin à tous ceux qui connaissaient le couple ». Minerva, éprouvant trop tristesse à l’idée de rester dans cette maison seule, décida alors de revenir habiter à Poudlard.

Découvrez également les histoires de la famille Potter (en cliquant ici), de la famille Malefoy (cliquez ici), ainsi que des explications sur le sortilège du Patronus (cliquez ici) !

Source : Wizarding World, avec la traduction française de Pottermore


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *